Les objectifs

Accompagner les enfants dans leur évolution sur le plan de l’autonomie en veillant au respect de leur rythme de vie.

L’autonomie est le contraire de la dépendance. Pour y parvenir, il est donc important de veiller au bien être physique et moral des enfants en mettant en place un cadre de vie rassurant. Ce cadre va permettre aux enfants d’évoluer dans l’espace et de s’exprimer en toute confiance.

Une réflexion spécifique aux trois moments que sont l’accueil du matin, le temps du repas et l’accueil du soir est nécessaire. Cette organisation doit permettre aux enfants d’accéder à une certaine autonomie dans un cadre réfléchi par l’équipe et réévalué régulièrement après un temps d’observation.

Accueil du matin et du soir

Proposer aux enfants et aux familles un accueil individualisé.
L’important est de mettre en place pour les enfants usagers de l'accueil du matin un « sas », afin de démarrer la journée d’école sans stress.
Pour ce qui est de l’accueil du soir, c’est la fin d’une journée qui a pu être fatigante pour l’enfant. Aux animateurs de ce temps de proposer des possibilités d’activité variées en prenant en compte le fait qu’à toute heure l’enfant puisse être récupéré par ses parents où ses responsables légaux départ échelonné.

La salle « Henri Martin » est aménagée en coins permettant à l’enfant de jouer librement (l’objectif principal de ces moments étant de permettre à chaque enfant d’aborder et de terminer sa journée dans un lieu où la seule contrainte est de respecter les règles qui permettent de vivre ensemble sereinement). Grâce à ces coins, les enfants accèdent aux activités de leur choix et s’approprient les lieux. L’accès à la cour de récréation est évidement possible pour les enfants qui le désireraient sur ces temps d’accueil du matin et du soir.

La pause méridienne

La pause méridienne représente l’axe névralgique de l'Accueil de Loisirs Associé à l’Ecole (ALAE). Sur ce temps de une heure et demi, il faut accompagner les enfants lors du repas, leur proposer un certain nombre d’activité et permettre à ceux qui ne veulent pas participer aux ateliers d’évoluer dans la cour en toute sécurité.

  • Permettre aux enfants de mener à bien leur projet, en mettant à leur disposition les outils nécessaires.
     
  •  Permettre à l’enfant de devenir acteur de la mise en place d’atelier en le soutenant dans l’organisation et la réalisation de son projet.
     
  •  Dans les jeux collectifs, aider l'enfant à apprendre à perdre sans agressivité et à gérer sa frustration.

Le conseil des délégué-e-s (lien avec l’école), organisé tous les quinze jours avec un enseignant et un membre de l’équipe de l'ALAE est un outil important d’apprentissage de la démocratie pour l’enfant. Ce moment lui permet de faire remonter les propositions de ses camarades ainsi que les siennes. Lorsqu’elles sont acceptées par les enfants et les adultes (qui vérifient que les règles de sécurité soient respectées ainsi que la fiabilité du projet), les ateliers sont ouverts. Trois salles seront à la disposition des enfants, la salle « Henri Martin », la bibliothèque cycle 2 et la salle atelier. Les adultes supervisent le bon déroulement de ces ateliers.